Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse
IPI
IPI
Formationcontinue

ADA LOVELACE DAY : LE JOUR QUI CÉLÈBRE LES FEMMES DE L’INFORMATIQUE

Ce Mardi 13 Octobre c’est le Ada Lovelace Day : un événement qui a lieu chaque année le deuxième mardi du mois d’Octobre et qui célèbre Ada Lovelace, inventrice de la programmation, ainsi que toutes les femmes travaillant dans le domaine des sciences, des technologies, de l'ingénierie et des mathématiques.

Comme chaque année, le deuxième mardi du mois d’Octobre est une journée qui célèbre Ada Lovelace. Née en 1815 à Londres, Ada Lovelace a créé le tout premier programme informatique en 1842. Mais il faudra attendre l’explosion de l’informatique dans la deuxième partie du 20e siècle pour que son nom ressorte des livres d’histoire. En effet, à l’époque, Ada Lovelace devait même publier ses articles sous ses initiales, peut-être pour ne pas dévoiler que l’auteur de ces recherches était une femme ?

Aujourd’hui, Ada Lovelace est considérée par les historiens de l’informatique comme LA toute première programmeuse de l’histoire. Elle est surtout reconnue dans les pays anglo-saxons et en Allemagne. Chaque année, à l’occasion de cette journée et toujours dans la dynamique de valoriser les femmes de l’informatique, l’IPI Lyon donne la parole à deux étudiantes. Cette année, retrouvez le témoignage de Clarisse et Marwa, qui reviennent sur leurs parcours en tant que femmes de l’informatique, un secteur souvent conjugué à tort au masculin !

 

Peux-tu te présenter et nous expliquer ton parcours en quelques mots ?

Clarisse : Je m’appelle Clarisse MALSERT, j’ai 42 ans et je suis en deuxième année de Technicienne Supérieure en Technologies Numériques. Avant j’étais Juriste Marchés Publics au sein d’une collectivité territoriale pendant environ 15 ans. Je me suis reconvertie car j’avais envie d’exercer un métier qui me passionne vraiment, j’avais envie de m’épanouir au niveau professionnel.

Marwa : J’ai eu mon BAC Scientifique en 2013 en Tunisie avec 13 de moyenne, je voulais faire Médecine mais mon score m’a tout juste permis d’accéder à l’école d’infirmière. J’ai donc fait 3 ans d’études en Sciences Infirmières en Tunisie et j’ai obtenu mon diplôme en 2016.

C’est lors de mes périodes de stage que je me suis rendue compte que ce n’était pas le domaine dans lequel je voulais travailler toute ma vie. J’ai ensuite eu la chance de venir en France en 2016, et c’est là que j’ai décidé d’entamer des recherches afin d’intégrer une école d’informatique. J’ai commencé une formation équivalente à un BAC+2 intitulée « Prépa Web ». Puis j’ai pu accéder ensuite directement à un BAC+3 afin de valider un diplôme de Conceptrice de Systèmes d’Information. Aujourd’hui, je termine mes études à l’IPI Lyon, en deuxième année de Cheffe de Projets Ingénierie Logicielle.

 

Pourquoi as-tu choisi de t’orienter dans l’informatique ?

Clarisse : J’ai choisi l’informatique car ça me passionne depuis toujours, ou presque. C’est un secteur en constante évolution, dans lequel il faut savoir se remettre en question. Il faut aimer faire des recherches afin de résoudre des problèmes complexes en tout genre. Il est quasiment impossible de s’ennuyer et on en apprend tous les jours ! J’aime cette stimulation intellectuelle et les défis : le secteur n’en manque pas !

Marwa : À vrai dire, je suis attirée par l’informatique depuis le lycée, en partie grâce à mon BAC Scientifique où nous, élèves, avons suivi un module dédié. Étant donné que les études du domaine médical ne me correspondaient pas, j’ai fais le choix de m’orienter vers l’informatique, là où sont les métiers d’avenir !

 

Quel poste exerces-tu aujourd’hui ?

Clarisse : Je suis actuellement Technicienne Informatique en alternance au sein de GFI World. C’est une grosse ESN (Entreprise de Service du Numérique) d’environ 20 000 personnes, qui continue à se développer. Mes missions sont les suivantes : la masterisation des nouveaux PC, le dépannage des utilisateurs (paramétrage, configuration, VPN, bureau à distance …), la surveillance des infrastructures réseaux, le montage des serveurs qui serviront ensuite en production, le montage et la configuration des nouveaux matériels réseaux (switchs…).

Marwa : Actuellement, j’occupe la poste de Testeuse chez Sully Group.
Ce métier consiste à écrire des cas, préparer des scénarii pour des futures campagnes de test, et les exécuter afin de tester un logiciel, site web … Enfin, je remonte les anomalies s’il y en a, à l’équipe de développement.

 

As-tu déjà rencontré, en tant que femme, des difficultés en travaillant dans le secteur de l’informatique ?

Clarisse : Non jamais, bien au contraire ! C’est un métier très masculin mais les hommes que j’ai pu croiser jusqu’à présent dans le métier ont toujours été ravis de voir arriver une femme dans ce genre de secteur ! Tout le monde est très bienveillant.

Marwa : En tant que femme, je n’ai pas rencontré spécialement de difficultés en travaillant dans ce secteur, au contraire j’ai toujours pu compter sur l’aide de mes collègues !
Je constate aussi que dans ce domaine, les hommes sont beaucoup plus respectueux de notre travail, et sont toujours bienveillants !

 

Comment faire, à ton avis, pour attirer les femmes vers les formations et les métiers de l’informatique ?

Clarisse : C’est une bonne question … Il faudrait sans doute mettre en place des campagnes de sensibilisation dès le plus jeune âge et expliquer aux enfants, autant les filles que les garçons, que l’informatique c’est pour les femmes aussi bien que pour les hommes ! Il faudrait dédramatiser un peu tout ce qu’on pense du métier. Cela pourrait s’appliquer à d’autres secteurs.

Marwa : Je pense qu’il serait bien que les femmes en poste ou les étudiantes en informatique, prennent part à la mise en avant du secteur IT à travers des témoignages ou des présentations. Dans les forums métiers ou les salons étudiants par exemple… Cela pourrait aider à promouvoir le métier et donner envie aux femmes de se lancer !

 

As-tu un message à faire passer pour toutes les femmes qui n’osent pas forcément se lancer dans ce secteur ?

Clarisse : Mesdames, lancez-vous ! Vous ne le regretterez pas ! Les femmes sont très recherchées dans le secteur informatique et surtout en infrastructure et réseaux, car elles se font rares ! Pourtant, elles sont souvent perçues comme plus rigoureuses que les hommes : à tort ou à raison !

Marwa : Oui, j’ai un message bien évidement ! À toutes les femmes qui hésitent à se lancer dans le secteur de l’informatique, il n’y a pas de raison pour ne pas intégrer et réussir dans ce domaine ! Nous voyons des femmes pilotes d’avions, ingénieures en mécanique ou en génie civil et plein d’autres métiers à l’image masculine : donc pourquoi pas l’informatique ?

 

Un grand merci à Clarisse MALSERT et à Marwa ZEMZMI pour leur contribution.

Retrouvez les deux témoignages du Ada Lovelace Day 2019 en cliquant ici !