Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse | Casablanca
IPI
IPI
IPI école d'informatique

App Annie : prévisions 2021 pour le marché des applications mobiles

applications mobiles

L’intégralité des revenus bruts générés par l’Android Market va dépasser en 2017 les recettes générées par l’App Store, selon les prévisions du cabinet App Annie, spécialisé dans l’édition des solutions d’analyse des données des applications mobiles.

Le chiffre d’affaires des applications mobiles à l’horizon 2021

App Annie annonce ses prévisions pour l’écosystème des applications mobiles. D’ici la fin de l’année, le chiffre d’affaires global des applications mobiles devrait s’élever à 81 milliards de dollars et à 139 milliards de dollars d’ici 2021, soit une hausse de 71% par rapport à l’année 2016. 2017 est également en passe d’être une année exceptionnelle pour l’App économie. D’après le cabinet californien, les recettes générées par les magasins d’applications Play Store et Android tiers (Samsung Galaxy Apps, Huawei App store, Amazon App store…) devraient doubler en 2017 pour dépasser pour la première fois celles générées par la boutique Apple, soit 41 milliards de dollars pour Android contre 40 milliards de dollars pour son rival. Cette évolution est due à l’adoption croissante des appareils Android dans les marchés émergents, à savoir, l’Inde, le Mexique, le Brésil et l’Indonésie.

La boutique d’Apple restera la plus rentable

Si les prévisions 2017 de la société App Annie indiquent que l’Android Market est sur le point de prendre le dessus, le Play Store, considéré seul, sera toujours surpassé par la boutique d’Apple. « Grâce à la hausse du chiffre d’affaires par appareil, généré par une base consommateurs d’Apple comparativement plus aisée, iOS devrait rester l’app store la plus rentable, avec 60,3 milliards de dollars générés en 2021. Mais dès cette année, Google Play et les stores Android tiers combinés devraient prendre la première place du classement par chiffre d’affaires, la forte croissance de la base Android compensant un pouvoir d’achat des utilisateurs comparativement plus faible », explique App Annie. Enfin, la société californienne note que les habitudes de consommation vont changer. En 2016, 81% des dépenses des utilisateurs étaient générées par les applications de jeux, alors que d’ici 2021, le téléchargement des applications en dehors de la catégorie jeux (applications d’actualité, de rencontres, de streaming…) devrait atteindre 33,8 milliards de dollars, avec une hausse annuelle de 25%.

Vous êtes intéressé(e) par les métiers de l’informatique ? Découvrez les programmes de l’IPI, l’école d’informatique du groupe IGS.