Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse
IPI
IPI
Formationcontinue

Cyberattaque des entreprises

Pour gagner en productivité, toutes les entreprises stockent leurs données sur des supports numériques internes (ordinateurs, serveurs, etc.) ou externes (Cloud). Bien sûr, cette gestion 100 % numérique rend l’entreprise plus efficace, mais par la même occasion, elle en fait une cible privilégiée pour les hackers à la recherche de nouveaux exploits. Quel est l’impact réel des cyberattaques sur le monde des affaires ? Pourquoi les entreprises sont-elles les premières à être ciblées ? L’IPI vous donne plus de détails à ce sujet.

Attaques informatiques : les chiffres clés

En 2020, le cabinet d’assurance Hiscox a publié les résultats de son rapport annuel sur les cybermenaces. Ainsi, on apprend que :

  • en 2019, le volume des pertes générées par les cyberattaques a été multiplié par 6 ;
  • en 2020, les entreprises ont perdu 1,6 milliard d’euros à cause des cyberattaques ;
  • le coût moyen d’une cyberattaque pour une entreprise est passé de 9 000 à 52 100 euros ;
  • parmi les sociétés sondées par Hiscox, plus de 6 % ont versé des rançons aux hackers d’un montant total de 355 millions d’euros.

Quels sont les secteurs les plus visés ?

Toujours selon Hiscox, les secteurs d’activités les plus visés par les cyberattaques sont :

  • l’énergie ;
  • la fabrication ;
  • les services financiers ;
  • le secteur TMT (Technologies, Médias et Télécommunications);
  • le domaine pharmaceutique.

Ces derniers sont des cibles prioritaires en raison de la sensibilité des données qu’ils traitent et de l’intérêt financier qu’ils présentent pour les hackers.

Interrogé à ce sujet, Frédéric Rousseau, responsable du marché cyber chez Hiscox a précisé : « Sur le terrain de la cybersécurité, toutes les entreprises ne sont pas logées à la même enseigne ». Avant d’ajouter  : « Des disparités persistent selon la taille ou encore le secteur d’activité. Il est inquiétant de constater que 11 % de l’ensemble des entreprises interrogées déclare ne pas savoir combien de fois elles ont été visées par une cyberattaque ».

Les données du rapport Hiscox montrent que malgré l’amélioration significative des mesures de sécurité informatique, les pirates continuent de trouver des failles qu’ils exploitent pour nuire aux organisations. Par conséquent, ces dernières auront besoin de plus d’outils, mais aussi de plus de profils spécialisés en cybersécurité. Cela est de bon augure pour les apprenants qui ont opté pour une formation en ingénierie sécurité informatique. En développant une expertise dans ce domaine, vous serez sans aucun doute très plébiscité(e) par les recruteurs en 2021.