Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse
IPI
IPI
Formationcontinue

Tout savoir sur le Robotic Process Automation (RPA)

Le RPA et l’utilisation de solutions d’intelligence artificielle ou d’apprentissage mécanisé

Le RPA (Robotic Process Automation) est une technique d’automatisation des tâches itératives qui nécessitaient jadis l’intervention d’un humain. Elle se fonde sur l’utilisation de solutions d’intelligence artificielle ou d’apprentissage mécanisé (machine learning) capables de reproduire fidèlement le travail d’un employé. Retour sur cette méthode désormais de plus en plus plébiscitée en entreprise.

D’ici 2020, le chiffre d’affaires des logiciels RPA atteindra 1 milliard de dollars

Compte tenu des récents progrès technologiques, le RPA tient toutes ces promesses. En effet, cette technique qui a pour objet le renforcement de la productivité d’une entreprise possède plusieurs avantages disposés comme suit :

  • L’amélioration de l’exactitude des processus opérationnels en réduisant le risque d’erreurs humaines ;
  • La focalisation du temps de travail humain sur des activités à plus-value élevée ;
  • L’accélération de la vitesse d’exécution des manipulations ;
  • La fluidification des procédés de partage de données entre les différents départements opérationnels.

Selon le cabinet Gartner (entreprise américaine de conseil dans le domaine des techniques avancées), l’automatisation des tâches et l’intelligence artificielle réduiront de 65% les besoins des employés dans les centres de services et de partages d’ici 2020. À cette date, 40% des grandes entreprises auront fait le choix d’au moins un logiciel RPA (moins de 10% aujourd’hui), et le marché pour ce type de software atteindra alors 1 milliard de dollars. Ayant saisi la pertinence de cette avancée technologique, plusieurs grandes entreprises l’ont adoptée comme Walmart, Dutch Bank, American Express, Ernst & Young ou encore Walgreens.

Les logiciels RPA menacent 9% de la population active mondiale

Comme toute technologie d’automatisation, le RPA peut entraîner l’élimination de nombreux emplois, ce qui présente pour les DRH un nouveau défi en matière de gestion des carrières. L’institut Forrest Research (institut d’étude sur l’impact des technologies dans le monde des affaires) estime à 230 millions le nombre de postes menacés par les logiciels RPA, soit 9% de la population active mondiale. Interrogée à ce propos, Leslie Wilkocks, professeur à la London School of Economics (LSE) a qualifié l’impact des logiciels RPA sur l’emploi comme « soudain, transformateur, écrasant et irréversible », même si les résultats d’une analyse publiée par cette même école tendent à rassurer les plus sceptiques d’entre nous. En effet, selon cette étude, pour chaque 20 postes abolis, 13 nouveaux seront créés, et tout emploi serait modifié d’au moins 25% au cours des 5 à 7 années à venir. En plus de diminuer l’employabilité des individus, l’installation des logiciels RPA n’est pas une mince affaire. Il s’agit d’une opération longue et coûteuse. Selon le cabinet Deloitte UK, seuls 3% des entreprises ont réussi à faire passer plus de 50 robots en production. Affaire à suivre…

Intéressés par l’informatique ? Découvrez les formations d’excellence de l’IPI.