Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse
IPI
IPI
IPI école d'informatique

Comment vous protéger lorsque vous naviguez sur Internet ?

vous protéger lorsque vous naviguez sur Internet

Le web n’est pas l’endroit le plus sûr de la planète. Entre les hackers qui tentent d’accéder aux données sensibles, les virus qui affectent les performances de votre machine, les logiciels espions qui rapportent vos activités aux éditeurs, l’exposition aux risques est là… et le risque zéro n’existe pas. Comment garder le contrôle ? Voici le mini-guide de l’IPI !

#1 Désactiver les cookies

Vous n’êtes pas familier avec le fonctionnement des cookies ? Il s’agit de petites données stockées sur votre ordinateur qui seront utilisées pour mémoriser des informations sur votre activité de navigation (comme des articles dans votre panier d’achat en ligne, des identifiants, etc) en vue d’améliorer votre expérience utilisateur. Pour une meilleure protection de vos données personnelles, il convient donc de choisir le niveau de sécurité que vous souhaitez atteindre en autorisant certains cookies, comme ceux des sites que vous visitez régulièrement, et en bloquant les autres. Si vous êtes du genre à vouloir (quasiment) tout protéger, vous devrez donc bloquer les cookies définitivement. La désactivation des cookies fonctionne aussi bien sur les navigateurs de bureau que sur les navigateurs mobiles (comme Safari pour iOS et Google Chrome pour Android).

#2 Utiliser un réseau privé virtuel (VPN)

Le VPN, ou réseau privé virtuel, vous permet de vous connecter à internet via un serveur distant (ou virtuel). Les données échangées entre votre appareil et le serveur sont cryptées et sécurisées. L’utilisation de ce type de logiciel permet de protéger votre vie privée en cachant votre comportement sur internet à votre fournisseur d’accès internet (FAI), mais aussi à tout autre groupe susceptible de suivre vos informations de navigation. Les VPN peuvent, à l’occasion, permettre à des internautes d’accéder à certains sites web bloqués ou censurés par leur FAI.

#3 Garder ses applications à jour

Les vulnérabilités de vos programmes installés sont une porte ouverte aux infections informatiques. Les logiciels les plus ciblés sont les navigateurs web, Microsoft Office, Adobe Reader, Adobe Flash, Adobe Shockwave et Oracle Java, car ils équipent pratiquement chaque ordinateur. Afin de rendre votre machine aussi sûre que possible, vous devez vous assurer que ces composantes sont mises à jour dès que de nouvelles corrections de sécurité sont publiées.

#4 Installer et mettre à jour son antivirus

Il est très important que votre ordinateur soit équipé d’un logiciel antivirus. Ce type de programme est toujours exécution. Il analysera vos fichiers et vos courriels au fur et à mesure de votre navigation sur le web, du branchement d’une source de données externes, etc. Il est également suggéré d’ajouter une couche de protection supplémentaire par un logiciel gratuit. Les scanners anti-malware n’offrent généralement pas de protection en temps réel à moins d’opter pour une version payante. Avec une version gratuite, vous aurez à lancer le scan de manière périodique. À ce titre, deux programmes anti-logiciels malveillants sont recommandés : MalwareBytes Anti-Malware et Emsisoft Anti-Malware.

Naturellement, dans l’entreprise, d’autres démarches plus pointues sont exigées pour garantir l’imperméabilité des données partagées en entreprise. Ces tâches sont généralement assignées à des profils qui maîtrisent les rudiments de la sécurité informatique. Les formations d’excellence proposées par l’IPI s’y consacrent !