Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse
IPI
IPI
Formationcontinue

Quand le quantique bouscule la cybersécurité

IPI-actus-quantique-cybersecurite

 

Après la blockchain et l’intelligence artificielle, l’informatique quantique est la nouvelle technologie de rupture en plein essor. Cette technologie est applicable dans tous les secteurs d’activités tels que l’énergie, la logistique, les transports, la santé, la finance ou encore le marketing, et peut traiter simultanément tous les scénarios des masses importantes de données. Zoom sur son impact sur la cybersécurité. 

Les ordinateurs quantiques, 10 000 fois plus rapides que les processeurs classiques 

Le concept des ordinateurs quantiques voit le jour à la fin des années 1970. La technologie quantique ne se limite pas au système binaire 0 et 1, mais s’appuie sur le qubit. Celui-ci peut avoir la valeur 0, 1 ou les deux à la fois, dans le but de réaliser des fréquences de calcul incomparables à celles des ordinateurs actuels. Nos ordinateurs ne possèdent en effet qu’une puissance de calcul limitée, malgré les différents progrès qui ont été réalisés. En revanche, les ordinateurs quantiques affichent des temps de calcul 1 000 à 10 000 fois plus rapides que les processeurs classiques.

Aujourd’hui, aucune entité ne dispose (encore) d’un ordinateur quantique, mais ça sera pour bientôt. Certains pays comme la Chine et les États-Unis investissent leurs moyens matériels et humains afin de maîtriser cette technologie. On estime ainsi que les ordinateurs quantiques ouvriront de nouveaux champs d’application tout en exploitant certaines propriétés de la matière, à savoir l’intrication et la superposition.

La sécurité informatique affectée par les progrès de l’informatique quantique 

De nos jours, la sécurité informatique des transactions bancaires, des smartphones, des dossiers médicaux et des passeports repose en grande partie sur le cryptage des données. Néanmoins, l’arrivée potentielle des ordinateurs quantiques menace les systèmes de cryptographie les plus sophistiqués. La raison est que les règles de cryptographie ont été élaborées sur la base des puissances de calcul des ordinateurs binaires. Néanmoins, toutes ces protections peuvent être désactivées en quelques secondes par un ordinateur quantique. 

Il est à noter que l’informatique quantique repose sur des principes totalement différents et se base sur des propriétés physiques de la matière plutôt que sur les mathématiques. Ainsi, ce bouleversement de paradigme impactera toutes les barrières cryptographiques qui protègent nos données personnelles sensibles, voire la sécurité nationale des pays. Face à ce dilemme, il faudra impérativement repenser les notions de cybersécurité. 

 

Les avancées technologiques en matière de cybersécurité bénéficieront certainement à plusieurs domaines d’activité, ce qui dynamisera le recrutement des profils spécialisés en réseaux informatiques. Intéressé par ces perspectives prometteuses ? Découvrez les parcours de formation de l’IPI, une école du Groupe IGS.