Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse
IPI
IPI
Formationcontinue

Interview de Cora Cohen, Coordinatrice Handicap chez Hand’IGS

Témoignage Mission Hand'IGS

A l’occasion de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes en situation de handicap, nous sommes allés à la rencontre de Cora Cohen, coordinatrice de la mission handicap. Elle nous raconte son quotidien et sa façon d’accompagner les apprenants du Groupe IGS et de l’IPI Paris.

A quoi ressemble votre quotidien en tant que Coordinatrice Handicap du Groupe IGS ?

Mon quotidien c’est d’œuvrer pour l’égalité des chances de nos apprenants en situation de handicap. J’accompagne à peu près 100 apprenants par an, toute situation de handicap confondue : troubles dyslexiques, handicap moteur, sensoriel, maladies, troubles cognitifs…

Au quotidien cela se manifeste par beaucoup de rencontres et beaucoup d’échanges, ce qui est très riche.

Mes plus belles rencontres sont celles avec les apprenants en situation de handicap, leurs parcours de vie sont souvent passionnants.

Concrètement, j’évalue leurs besoins en aménagement en formation, en entreprise et je les accompagne tout au long de l’année. Je travaille ensuite avec les équipes pédagogiques pour la mise en place de ces aménagements.

Parallèlement, je suis également en lien avec nos entreprises partenaires pour le recrutement et l’intégration d’alternants en situation de handicap.

Et bien sûr, j’échange beaucoup avec mon binôme de choc Aude ! On se soutient beaucoup et comme nous sommes parfois confrontées à des situations difficiles, c’est essentiel.

Avec toute l’équipe nous menons aussi des projets en lien avec le handicap (job dating, ateliers de sensibilisation…) pour les apprenants, les équipes pédagogiques et pour les entreprises, tout au long de l’année.

Quelle est votre plus grande satisfaction ?

Ma plus grande satisfaction c’est de voir les apprenants réussir leur cursus de formation grâce à une collaboration réussie entre Hand’IGS, l’entreprise, l’équipe pédagogique et l’apprenant.

Pour vous donner un exemple, j’accompagnais un apprenant qui avait une maladie rare génétique. Cela se manifestait par des crises de contractions musculaires en classe. J’ai communiqué sur ses besoins et la gestion de ses crises à l’entreprise et à l’école. Par la suite, grâce à l’implication des différents acteurs, qui ont été réactifs et très présents au moment des crises de l’apprenant, il a pu obtenir son diplôme.

Une anecdote à partager ?

J’ai échangé avec un apprenant hyperactif avec des troubles de l’attention cette semaine. Il m’expliquait que la directrice de son collège lui avait dit qu’à cause de sa situation handicap, il ne réussirait jamais à obtenir son brevet et encore moins à faire des études supérieures. A l’heure où je vous parle, il vient de valider son Master 2 en RH. Croyez-en vous et en votre potentiel !