Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse
IPI
IPI
Formationcontinue

Télétravail : retour sur une mise en place massive

IPI - Teletravail essor 2020

Au cours du confinement en mars dernier du fait de la pandémie mondiale du Covid-19, plus de 30 % des actifs sont passés en télétravail à temps plein selon une étude d’Odoxa-Adviso Partners. Un chiffre nettement supérieur au taux habituel qui était de l’ordre de 7,2 % à fin 2019 (chiffre DARES). Si l’expérience a, dans l’ensemble, été appréciée (71 % des personnes interrogées par Colliers International qui ont télétravaillé durant cette période souhaitent continuer à travailler à distance au moins un jour par semaine), qu’en est-il réellement ? Quels sont les avantages et les limites du télétravail pour les salariés mais aussi pour les employeurs ? Éléments de réponse.

Le point de vue des salariés : entre équilibre et isolement

Les salariés ont des attentes nouvelles et affirmées en matière d’emploi. Leurs critères évoluent, et ils recherchent notamment un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle. C’est d’ailleurs l’un des points mis en avant lorsqu’on les interroge sur les avantages du télétravail. Selon une étude réalisée par IFOP pour Malakoff Médéric, les salariés ont ainsi déclaré que travailler à distance leur permet d’avoir un meilleur équilibre dans leur vie (87 %). De plus, le télétravail contribue à leur épanouissement (78 %) notamment du fait d’une plus grande autonomie (90 %) mais aussi d’une fatigue moindre (86 %).

En effet, il faut souligner que le télétravail permet de gagner du temps : les salariés qui travaillent à distance gagnent en moyenne 45 minutes de sommeil et épargnent leur temps de trajet domicile-travail, soit 40 minutes (étude du cabinet de conseil Kronos). En outre, ces déplacements limités permettent également de réaliser des économies non négligeables !

Mais c’est avant tout l’autonomie et la flexibilité qui sont les principaux avantages du télétravail aux yeux des salariés. De plus, ils apprécient de pouvoir choisir leur environnement de travail (tenue, position, musique…).

Il faut tout de même souligner quelques limites à ce dispositif. En effet, travailler à son rythme et chez soi demande de la rigueur et de l’organisation. Il est rapidement possible de se laisser déborder et de ne plus savoir où commence et où finit le temps de travail. D’ailleurs, 41 % des interrogés se déclarent plus stressés en travaillant à la maison (contre 25 % pour ceux qui travaillent au bureau). Il est ainsi primordial de délimiter son emploi du temps mais aussi de s’installer dans un cadre propice à la concentration et au calme afin d’éviter d’être sollicité ou déconcentré.

De plus, certaines personnes peuvent ressentir une forme d’isolement, voire même de solitude pouvant mener à une dépression. Il faut alors tout mettre en œuvre pour maintenir un lien avec ses collègues, par mail, visioconférence, ou encore en se rendant dans des espaces de coworking.

Le point de vue des entreprises sur le télétravail

Tout comme pour les salariés, le télétravail présente de nombreux avantages pour les employeurs. En effet, avec un meilleur équilibre dans leur vie, les salariés font preuve d’une plus grande motivation dans l’exercice de leurs fonctions. Il en ressort ainsi une meilleure productivité (22 % en moyenne) ainsi qu’un absentéisme moindre (on enregistre une baisse de 5,5 jours par an en moins des arrêts maladies) selon l’étude réalisée par Kronos.

Le confinement a par ailleurs mis en avant la formidable opportunité d’assurer la continuité de l’activité pour les entreprises grâce au télétravail ! Ce dispositif leur permet en effet de fonctionner normalement quelle que soit la conjoncture.

Sans oublier que des économies notables sont là encore à prendre en considération : outre les éventuels frais de déplacements qui disparaissent, l’entreprise va pouvoir économiser jusqu’à 30 % au niveau de ses charges structurelles : réduction de surface de bureau, charges de loyer moindres (électricité, eau…), etc.

Pour autant, quelques inconvénients au télétravail sont également à noter. La distance nécessite une nouvelle organisation managériale afin, entre autres, d’assurer une communication efficace. Il en va de la cohésion d’équipe, et donc par ricochet de la productivité des collaborateurs. Les managers doivent ainsi assurer un lien continu avec leurs équipes au travers de réunions à distance, de messages ou d’appels afin d’effectuer des points réguliers et veiller au bien-être de chacun. Cela permet également d’instaurer un climat de confiance, un élément très important d’autant plus lorsque l’on sait que pour bon nombre de managers, il est difficile de ne pas avoir le contrôle et le suivi « habituels » sur leurs collaborateurs.

Le télétravail requiert en outre de faire appel à un large panel d’outils qu’il convient d’adopter pour permettre la continuité de l’activité. Cela demande à nouveau une grande capacité d’adaptation qui peut dans certains cas perturber, mais aussi de faire preuve d’une vigilance accrue en matière de sécurité.

L’IPI a également été contraint de mettre à la disposition de ses étudiants des solutions lors du confinement afin d’assurer la continuité des cours. Une situation inédite et menée d’une main de maître grâce à la mobilisation des équipes ! Si vous souhaitez vous aussi bénéficier d’un accompagnement personnalisé et concrétiser vos projets professionnels dans l’informatique, découvrez l’ensemble de nos formations !