Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse | Casablanca
IPI
IPI
IPI école d'informatique

Internet des Objets : retour sur l’enquête BCG

Objets connectés

250 milliards d’euros. C’est ce que pourrait générer le marché des objets connectés à l’horizon 2020. La récente étude de marché réalisée par le Boston Consulting Group (BCG), célèbre cabinet international de conseil en stratégie, révèle que la croissance du marché de l’Internet des Objets (IoT) serait principalement portée par l’analyse prédictive, les services et les applications connectées. Retour sur les principales conclusions du rapport dans cet article de synthèse.

#1 Une croissance annuelle estimée à 20% entre 2015 et 2020

Le marché de l’IoT est (enfin) en pleine expansion. Sa croissance annuelle devrait avoisiner les 20% entre 2015 et 2020, selon la dernière mouture de l’enquête annuelle du cabinet BCG. Cette tendance ne concerne pas uniquement les nouvelles technologies destinées au grand public. En effet, plus de 60% de la croissance du marché IoT sera conséquente à l’adoption de la maintenance prédictive, de la connectivité M2M et de l’usage des services et des applications connectées. Chacune de ces couches devrait générer 60 milliards d’euros de recettes à l’horizon 2020. Ces belles performances font écho à la réceptivité des entreprises qui souhaitent optimiser leur organisation ainsi que leurs processus de production dans un objectif plus large : celui de l’automatisation pour l’optimisation des coûts.

#2 L’analyse prédictive, un atout critique de la performance des entreprises

L’analyse prédictive vise à anticiper l’évolution de son activité pour ajuster sa stratégie. Si elle est déjà pratiquée sous sa forme la plus rudimentaire dans toutes les entreprises (confronter le chiffre d’affaires avant et après une campagne publicitaire par exemple), elle devrait gagner en scientificité dans les prochaines années avec l’intégration de compteurs intelligents, cartes connectées, trackers d’activité, analyse Big Data et machine learning. L’analyse prédictive devrait catalyser la gestion des opérations de maintenance, des stocks et plus globalement de la production.

#3 Un vivier d’usages et d’innovations

D’ici 2020, les infrastructures, les équipements industriels, les transports et les services publics devraient bénéficier des technologies prédictives. Ces quatre cas d’usage devraient générer près de 40% des dépenses et offrir des perspectives très prometteuses aux entreprises. L’étude BCG révèle que le marché de l’IoT est promis à une forte croissance dans les années à venir. Toutefois, l’adoption des solutions existantes sur le marché reste soumise à des critères plus ou moins restrictifs (manque de solutions fiables, évolutives, sécurisées, intégrant des plateformes et des systèmes Cloud…). C’est pour cette raison que plusieurs grands noms de l’industrie comme Siemens et General Electric redéfinissent leurs modèles pour devenir des fournisseurs de l’IoT et tirer profit de cette demande non satisfaite.