Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse
IPI
IPI
Formationcontinue

Le Cloud : pilier du travail post-Covid ?

IPI-Cloud-securite

Une étude réalisée par Deskeo et publiée dans le journal Le Progrès révèle que 73% des salariés français sont passés au télétravail depuis l’entrée en vigueur de la mesure du confinement, le 16 mars dernier. Imposée par les conditions sanitaires liées à la pandémie de Covid 19, la généralisation de ce mode de travail a engendré plusieurs défis techniques auxquels le Cloud a pu apporter une réponse concrète. En effet, si le stockage et la transition des données en réseau, qui sont à la base du Cloud, sont déjà sollicités par les travailleurs à distance, de nombreux autres atouts restent à découvrir.

Une meilleure gestion de données

L’un des principaux défis relatifs au télétravail est l’accès des salariés aux données essentielles à l’exercice de leurs fonctions au sein de l’entreprise. Un enjeu de taille, car malgré l’utilisation d’outils de communication tels que le courrier électronique ou les plates-formes de travail collaboratif, une grande partie de l’information continue de circuler oralement, par le biais d’instructions directes, de réunions, etc. De là découle l’importance du Cloud, qui a grandement facilité le stockage, la gestion et la transmission des données à grande échelle. De plus, grâce aux systèmes Cloud, il est possible de faire des sauvegardes automatisées et même récupérer des fichiers qui auraient pu être supprimés par erreur.

Une plus grande sécurité

Pour assurer leur sécurité informatique, 55 % des entreprises optent pour des solutions de cybersécurité dans le Cloud. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par PAC en 2019. Les résultats d’un rapport publié par Check Point Software Technologies en collaboration avec Cybersecurity Insider vont dans le même sens, puisque 54% des structures questionnées déclarent que leurs dispositifs Cloud publics n’ont jamais été exposés à des menaces sécuritaires. A en croire ces chiffres, le Cloud est donc un environnement de stockage qui offre des niveaux de sécurité optimaux, permettant ainsi aux télétravailleurs de mener leurs missions en toute sérénité. C’est un avantage significatif, surtout si l’on considère que les dispositions de cybersécurité appliquées dans les locaux d’une entreprise sont difficiles, voire impossibles à déployer à domicile.

Une gestion optimale à distance

Depuis le début du confinement, nous avons assisté à l’essor fulgurant des logiciels de chat vidéo qui s’appuient sur le Cloud. Par exemple, Zoom a enregistré un trafic record au cours des trois premières semaines d’avril 2020, avec 300 millions de participants, contre seulement 10 millions en 2019, soit une augmentation de 3 000 % pour cette entreprise californienne ! Le principal avantage de ces solutions est qu’elles stimulent la communication au sein d’une entreprise. En effet, elles sont souvent sollicitées pour l’organisation de sessions de formation, de briefings ou de réunions en temps réel. De plus, elles servent aux managers pour superviser le travail de leurs employés, les aidant ainsi à rester productifs tout en renforçant leur sentiment d’appartenance à leur compagnie.

La pandémie du Covid 19 et la croissance du télétravail qui s’en est suivie ont conforté l’importance du Cloud et mis en exergue sa grande utilité. En 2016, le chiffre d’affaires des services Cloud était de 118.430 millions de dollars dans le monde. Le marché devrait atteindre une valeur d’environ 167.215 millions de dollars à l’horizon 2021.

Les futurs cadres informatiques ont donc tout intérêt à maîtriser ce segment  s’ils veulent rester compétitifs sur le marché du travail. Un objectif qui peut être atteint, en suivant les formations proposées par l’IPI.