Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse | Casablanca
IPI
IPI
IPI école d'informatique

Cloud ou sur site : quelle solution convient le plus à l’entreprise ?

choix-cloud-site-internet

Selon une étude publiée par Spiceworks (réseau professionnel pour l’industrie des technologies de l’information), 93% des entreprises américaines utilisent au moins un service cloud pour l’hébergement de leurs données comme SaaS (Software as a Service), PaaS (Platform as a Service) ou encore IaaS (Infrastructure as a Service). Malgré l’essor de cette technologie, certains départements informatiques on se posent toujours la question de savoir s’il faut la privilégier au détriment du stockage d’informations via des serveurs traditionnels sur site. IPI vous dévoile dans cet article les avantages des deux méthodes en détail.

Cloud : plus de flexibilité, moins de coûts

Bien entendu, la simplicité est le premier atout des solutions cloud. En effet, il incombe à quelqu’un d’autre d’assurer la maintenance du cloud public que l’entreprise mobilise, tandis que le fournisseur de service se charge de remplacer les éléments défaillants, substituer les anciens équipements, faire tourner de nouveaux serveurs et maintenir le tout à jour grâce à certaines normes de sécurité. Aussi, le support permanent devient plus simple, car les services informatiques ne se soucient plus de remplacer les disques durs ou de patcher les firmwares, ce qui leur évite des tâches fastidieuses liées à la maintenance du système.

Autre facteur qui plaide en faveur du cloud : sa flexibilité ! Cette technique s’adapte et répond de manière automatique aux contraintes imposées par les besoins informatiques d’une société. Sur le plan financier, le choix du cloud s’avère intéressant, dans la mesure où il permet à l’entreprise d’optimiser ses coûts, en payant uniquement pour des services dont elle a besoin à l’instant T. Ainsi, elle peut ajouter des ressources quand elle constate un pic d’activité, et les réduire, voire même les supprimer, lorsque la cadence ralentit.

Site internet : plus de contrôle et un meilleur rendement

Même si la plupart des entreprises optent désormais pour le cloud, il existe toujours de bonnes raisons pouvant pousser une entreprise à faire tourner ses applications sur ses propres serveurs, telles que :

#1 Plus de sécurité

L’usage de ses propres infrastructures signifie que l’entreprise sait pertinemment où ses données sont stockées. Elle n’a ainsi plus à se soucier de l’envoi d’informations sensibles sur internet et peut être sûre qu’elles ne vont pas finir sur un serveur dans un centre de stockage aléatoire.

#2 Accès permanent aux données

L’usage du cloud signifie qu’un simple problème de connexion internet laisse l’entreprise coupée de ses données. Lorsque celle-ci opte pour une solution sur site, elle a toujours accès à ses fichiers même sans être connectée.

#3 Un meilleur rendement sur place

Le cloud est un ensemble de services informatiques distribués sur un réseau IP. Cela implique une productivité moindre pour l’entreprise en cas de lenteur de sa connexion internet. Une démarche informatique interne signifie que les données sont rapidement accessibles, car elles n’ont pas besoin de quitter le réseau privé de la société.

Notons que plusieurs organisations choisissent de combiner le cloud et l’hébergement sur site. Cela leur assure le meilleur des deux solutions. Au final, il s’agit de trouver la bonne formule d’évolutivité, de contrôle et de réduction de coûts.

Intéressés par l’informatique ? Découvrez les formations d’excellence de l’IPI, conçues afin de répondre aux besoins des professionnels.